Entreprendre en espagne
Vous êtes un étranger et vous avez l’intention d’ouvrir une entreprise en Espagne ? Vous devez ensuite demander un visa et un permis de travail, enregistrer votre entreprise et vous conformer à certaines exigences en matière de fiscalité et de sécurité sociale. Toutes les informations, ci-dessous.

Comment obtenir un visa de travail en Espagne?

Ceux qui vont embaucher un étranger doivent demander une autorisation d’emploi dans l’un des bureaux des étrangers de la province. Ensuite, le travailleur, devra se rendre au consulat espagnol ou au bureau consulaire espagnol de son pays d’origine, et présenter une copie de l’autorisation de travail accordée à l’employeur ainsi que les documents suivants : Les statuts sont un document indispensable pour enregistrer légalement une société auprès du registre du commerce de la province dans laquelle elle est située. Il doit contenir les éléments suivants :
  • Ouvrir un compte dans une banque espagnole.
  • Soumettre un plan d’affaires et un rapport sur l’activité à entreprendre.
  • S’inscrire auprès des autorités fiscales.
  • En cas de location de locaux d’une superficie inférieure ou égale à 300 m², payer l’impôt correspondant.
  • Procéder aux licences et certifications requises.
  • Présenter un passeport valide.
  • Payer les frais de travail et de résidence.

Enregistrement de l’acte d’incorporation

Les statuts sont un document indispensable pour enregistrer légalement une société auprès du registre du commerce de la province dans laquelle elle est située. Il doit contenir les éléments suivants :
  • Demande de numéro d’identité d’étranger (EX-15) dûment remplie et signée.
  • Passeport ou carte d’identité
  • Communication écrite des raisons sociales, professionnelles ou économiques qui justifient la demande

Comment enregistrer votre entreprise ?

La création d’une société par un étranger entraîne le respect des conditions suivantes :
  • Ouvrir un compte dans une banque espagnole.
  • Soumettre un plan d’affaires et un rapport sur l’activité à entreprendre.
  • S’inscrire auprès des autorités fiscales.
  • En cas de location de locaux d’une superficie inférieure ou égale à 300 m², payer l’impôt correspondant.
  • Procéder aux licences et certifications requises.
  • Présenter un passeport valide.
  • Payer les frais de travail et de résidence.

Enregistrement de l’acte d’incorporation

Les statuts sont un document indispensable pour enregistrer légalement une société auprès du registre du commerce de la province dans laquelle elle est située. Il doit contenir les éléments suivants :
  • Certification relative aux travaux à réaliser
  • Preuve de solvabilité financière
  • Plan d’affaires décrivant l’activité à réaliser, ainsi que les investissements, la rentabilité et les emplois prévus

Quel type de licence ou de permis est nécessaire ?

Une autre exigence à laquelle doit répondre tout étranger souhaitant travailler en Espagne est de demander un numéro d’identité d’étranger (NIE). Cet identifiant personnel et unique figurera sur tous les documents que vous demandez ou délivrez, ainsi que sur votre passeport et votre TIE. Le NIE peut être traité par le travailleur dans les bureaux des étrangers d’Espagne, ou dans le consulat d’Espagne ou le bureau consulaire d’Espagne de son pays d’origine. Pour ce faire, vous devez présenter les documents suivants:
  • Demande de numéro d’identité d’étranger (EX-15) dûment remplie et signée.
  • Passeport ou carte d’identité
  • Communication écrite des raisons sociales, professionnelles ou économiques qui justifient la demande

Comment enregistrer votre entreprise ?

La création d’une société par un étranger entraîne le respect des conditions suivantes :
  • Ouvrir un compte dans une banque espagnole.
  • Soumettre un plan d’affaires et un rapport sur l’activité à entreprendre.
  • S’inscrire auprès des autorités fiscales.
  • En cas de location de locaux d’une superficie inférieure ou égale à 300 m², payer l’impôt correspondant.
  • Procéder aux licences et certifications requises.
  • Présenter un passeport valide.
  • Payer les frais de travail et de résidence.

Enregistrement de l’acte d’incorporation

Les statuts sont un document indispensable pour enregistrer légalement une société auprès du registre du commerce de la province dans laquelle elle est située. Il doit contenir les éléments suivants :
  • Deux photos d’identité
  • Certificat de casier judiciaire
  • Certificat médical
  • Passeport en cours
    • nom, nationalité et adresse du ou des fondateurs de la société
    • objet social de la société et fonctions de chaque fondateur
    • nom ou raison sociale de la société.
Désormais, ceux qui souhaitent être indépendants sur le territoire espagnol, devront remplir la demande correspondante auprès du consulat ou du bureau consulaire d’Espagne de leur pays d’origine. En outre, ils devront présenter la documentation susmentionnée et, dans certains cas, la documentation suivante:
  • Certification relative aux travaux à réaliser
  • Preuve de solvabilité financière
  • Plan d’affaires décrivant l’activité à réaliser, ainsi que les investissements, la rentabilité et les emplois prévus

Quel type de licence ou de permis est nécessaire ?

Une autre exigence à laquelle doit répondre tout étranger souhaitant travailler en Espagne est de demander un numéro d’identité d’étranger (NIE). Cet identifiant personnel et unique figurera sur tous les documents que vous demandez ou délivrez, ainsi que sur votre passeport et votre TIE. Le NIE peut être traité par le travailleur dans les bureaux des étrangers d’Espagne, ou dans le consulat d’Espagne ou le bureau consulaire d’Espagne de son pays d’origine. Pour ce faire, vous devez présenter les documents suivants:
  • Demande de numéro d’identité d’étranger (EX-15) dûment remplie et signée.
  • Passeport ou carte d’identité
  • Communication écrite des raisons sociales, professionnelles ou économiques qui justifient la demande

Comment enregistrer votre entreprise ?

La création d’une société par un étranger entraîne le respect des conditions suivantes :
  • Ouvrir un compte dans une banque espagnole.
  • Soumettre un plan d’affaires et un rapport sur l’activité à entreprendre.
  • S’inscrire auprès des autorités fiscales.
  • En cas de location de locaux d’une superficie inférieure ou égale à 300 m², payer l’impôt correspondant.
  • Procéder aux licences et certifications requises.
  • Présenter un passeport valide.
  • Payer les frais de travail et de résidence.

Enregistrement de l’acte d’incorporation

Les statuts sont un document indispensable pour enregistrer légalement une société auprès du registre du commerce de la province dans laquelle elle est située. Il doit contenir les éléments suivants :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.