vestiges d'une ancienne abbaye

La France est réputée pour son histoire et sa passion de l’histoire. Les historiens ou apprentis historiens sont nombreux à passer dans les médias.

Nous allons vous présenter les six plus grands historiens de France ! Précisons que ce classement est évidemment totalement partial et que de très bons autres historiens auraient mérité d’y figurer.

Max Gallo

Historien, écrivain et homme politique français, Max Gallo est titulaire d’un doctorat en histoire en 1968 avec une thèse de troisième cycle. Celui-ci est basé sur la propagande de l’Italie fasciste. Né le 7 janvier 1932 à Nice et mort le 18 juillet 2017 à Vaison-la-Romaine, il est l’un des plus grands historiens français. Ses meilleures œuvres sont entre autres Napoléon-tome 1, Le chant du départ ou encore L’Italie de Mussolini : Vingt ans d’ère fasciste. Pour trouver les livres de Max Gallo il suffit de se rendre sur le site conseil de lecture. Ses œuvres littéraires interpellent chacun de nous et ne laissent pas indifférent.

Dans son œuvre Révolution Française-Tome 1, Gallo retrace l’histoire du roi Louis XVI qui croule sous le poids des décisions bonnes ou mauvaises qui entraînent bourgeois et prolétaires dans un tourbillon de violence.

Jules Michelet

Connu pour être l’un des plus grands historiens du XIXe siècle, Jules Michelet est le père de l’histoire moderne. Il est inspiré par Leibniz et écrit ses œuvres pour faire la lumière sur l’histoire du monde. À travers son œuvre Introduction à l’histoire Universelle, il nous expose sa vision de l’histoire universelle comme un long combat de la liberté contre la fatalité. Son chef-d’œuvre l’Histoire de la France fait une combinaison du récit national, des développements sur les mentalités, les arts, les lettres ou la vie quotidienne.

Fernand Braudel

Membre de l’Académie Française, Fernand Braudel œuvre pour une évolution de la civilisation. Dans son œuvre L’Identité de la France, il nous parle de la France sous toutes ses facettes. Considéré comme le plus grand ouvrage de notre temps, son œuvre La Méditerranée et le monde méditerranéen à l’époque Philippe II,​​ parle des mouvements d’ensemble, de la politique et des hommes afin de nous conscientiser.

Alain Corbin

Historien spécialiste du XIXe siècle, Alain Corbin devient l’un des pionniers de l’étude de la sensibilité au temps. Son travail et ses écrits sont tournés dans ce sens. Nous avons notamment son œuvre La Pluie, le Soleil et le Vent : une histoire de la sensibilité au temps qu’il fait. Dans cet ouvrage, il nous décrit le temps et les météores.

Marc Bloch

Cofondateur des Annales d’histoires économiques et sociales, Marc Bloch à travers ses œuvres parle de plusieurs domaines de la vie. Il publie en 1924 son œuvre : Les Rois thaumaturges dans lesquels il fait l’expérience d’une étude comparative.

Marc Bloch innove en 1931 pour nous éclairer plus sur l’évolution des structures agraires de l’Occident médiéval et moderne en écrivant l’œuvre : Les Caractères originaux de l’histoire rurale française.

Il résume les obligations et les exigences d’un historien dans son œuvre Apologie pour l’histoire ou Métier d’historien publié en 1949. Ce livre testament nous explique ce qu’être histoire signifie réellement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.