Coup de point sur la table

Il peut arriver que vous rencontriez un problème avec un produit commandé sur une commerce en ligne. Une commande non arrivée, un produit défectueux, les raisons peuvent être nombreuses. C’est pour cela que vous aimeriez être remboursé, mais le commerçant n’est pas de cet avis, vous êtes alors dans le cas d’un litige, sachez que vous pouvez le solutionner à l’amiable ou non.

Dans un premier temps contacter le vendeur

La première chose à faire avant de se lancer dans les procédures plus complexes, il est bien d’essayer de régler le problème à l’amiable. Contacter le commerçant par mail ou téléphone si vous le pouvez et essayer de trouver une solution ensemble.

En cas, de produit abîmer, demander le renvoi d’un autre, également si vous ne l’avez pas reçu et que le délai de livraison est dépassé. S’il ne peut pas vous renvoyez de produit, vous pouvez aussi demander un remboursement.

Envoyer une lettre recommandée au commerçant

L’étape d’après, est d’envoyer une lettre recommandée, c’est plus officiel et prouvera que vous avez les démarches comme il se doit. C’est une possibilité, à partir du moment où vous n’avez pas reçu votre commande 7 jours après la date de livraison initiale, vous pouvez demander le remboursement.

Contacter une association de consommateur

A partir du moment où vos premières démarches n’ont rien données, vous pouvez essayer de contacter des associations de consommateurs comme l’UFC Que Choisir, qui est très connu. Regardez dans votre autour de chez vous, il existe souvent des associations locales que vous pourriez contacter.

Pour faciliter vos recherches vous pouvez vous rapprocher de l’INC qui est l’Institut national de la consommation. C’est un établissement qui énumère toutes les associations, ainsi que leur domaine pour aider les consommateurs qui pourraient avoir un problème.

Contacter la DGCCRF

Vous pouvez contacter la DGCCRF qui est la direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes. Elle est apte à agir en cas de problème avec un commerçant.

Vous pouvez les contacter facilement, directement sur leur site via un formulaire du contact. Leur rôle est de protéger les consommateurs, tant au niveau économique que sécuritaire. Ainsi que l’application des règles de concurrences.

En dernier recours, passer par la justice

Si vous n’avez malheureusement toujours résultat, il va falloir passer à l’étape supérieur et entamer les procédures judiciaires. Vous aurez le choix entre la justice civile, où la justice pénale en cas d’escroquerie, vous êtes alors considéré comme une victime.

Vous allez donc porter plainte et pouvoir recevoir votre dû, ainsi que parfois des dommages et intérêts en fonction de la gravité. Il est rare d’en arriver à cette étape, généralement les vendeurs reconnaissent leur tord et font le nécessaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.