empreintes de cuillère et couteau dans du sucre

Les dommages causés par la consommation excessive de sucre sur l’organisme ne sont plus à démontrer. Vous devez faire face au problème en adoptant un régime adapté sous peine d’avoir de mauvaises surprises comme un diabète grave.

Si vous êtes plein de volonté, voici quelques pistes à explorer pour maintenir le cap.

Alimentez votre volonté et votre désir de dire non au sucre !

Le sucre est partout autour de nous et dans quasiment tous les aliments : la consommation de sucre est presque inévitable. C’est la raison pour laquelle la première chose à faire est d’alimenter votre esprit avec les raisons pour lesquelles vous avez décidé de dire non au sucre en le limitant au strict nécessaire.

Pour cela, prenez une feuille et listez les raisons pour lesquelles vous avez décidé de faire ce régime, des plus banales aux plus importantes.

Ensuite, mettez cette feuille dans un endroit où vous pourrez la lire et la relire chaque jour afin de nourrir votre esprit et d’atteindre votre objectif. Pratiquez une lecture à haute voix afin que vos paroles s’incrustent dans votre subconscient. Progressivement, ces idées seront ancrées et guideront votre mode de vie.

Prenez de nouvelles décisions alimentaires

Prenez toujours soin de lire les données nutritionnelles des aliments que vous achetez pour trouver le sucre qui s’y cache comme le montre et le dénonce le film Sugarland.

La consommation du sucre est nécessaire pour l’organisme. Néanmoins, il se pose un problème de qualité et de quantité du sucre consommé. Il existe de nombreuses variantes du sucre avec des effets plus ou moins différents pour l’organisme. Votre travail consiste à identifier le mauvais sucre dans votre alimentation.

Il en est de même pour les boissons sucrées généralement remplies d’édulcorants et de succédanés de sucre. Sirop de betterave, mélasse, saccharose, lactose et galactose sont les dénominations les plus connues du sucre. En un mot, évitez au maximum les aliments industriels et passez aux naturels !

Vous devez prendre en compte de nouvelles options alimentaires. Donnez plus de place aux aliments complets comme le pain et le riz complet, le quinoa ou les pâtes complètes. Un plat de pâtes vous nourrit bien mieux qu’une tartiflette en conserve bourrée de sucre…

Essayez les alternatives au sucre dans vos repas à l’instar du miel ainsi que du sirop d’érable ou d’agave. Le sucre de canne est par ailleurs préférable au sucre blanc ou roux.

Sur Sagesse Santé, vous obtiendrez de nombreux éléments pour réussir un régime zéro sucre, mais aussi pour développer un état d’esprit propice à la modification durable de son alimentation.

Mettez fin au grignotage : mangez sainement en profitant de bons repas équilibrés et faits maison. Et si vous craquez, faites attention. Par exemple, privilégiez le chocolat noir au chocolat blanc ou au lait. En plus, il a des effets bénéfiques sur le cœur.

Vous devez réduire votre consommation du sucre jusqu’à atteindre les apports journaliers recommandés en privilégiant le sucre naturel et de bonne qualité contenu dans les bons aliments.

Pratiquez des activités qui renforcent votre moral et votre bien-être

Le corps fonctionne de manière systémique ce qui veut dire que toute action a des effets en cascade sur divers organes. Il est donc important d’avoir une bonne hygiène de vie en plus d’un régime de réduction de sucre.

Pratiquez des activités physiques régulières adaptées à votre style de vie. Dormez suffisamment, car l’insuffisance de sommeil et la fatigue dérégulent l’appétit et aiguisent l’envie de consommer des aliments sucrés.

Si vous faites face à des problèmes de santé (qui ont motivé votre arrêt du sucre), parlez à votre médecin de vos changements et mettez en place des vérifications médicales pour vous assurer que votre rythme correspond à vos besoins physiques.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *