Jeune garçon blond avec un masque respiratoire pour des problèmes de respiration

Lorsqu’il s’agit de nos enfants, nous voulons nous assurer qu’ils sont toujours en sécurité et en bonne santé. Mais parfois, des accidents surviennent et nos enfants tombent malades ou se blessent.

Si votre enfant a des difficultés à respirer en pleine nuit, il est important de savoir ce qu’il faut faire. Quelles sont les mesures à prendre si votre enfant présente une urgence respiratoire ?

Comment réagir si mon enfant à des problèmes respiratoire ?

Si votre enfant a des difficultés à respirer, il est important de consulter immédiatement un médecin. En attendant, vous pouvez faire quelques gestes pour aider votre enfant

  • Asseyez-vous en position verticale avec votre enfant et soutenez son dos. Cela l’aidera à respirer plus facilement
  • Essayez de le garder calme et détendu. S’il est anxieux, sa respiration peut devenir plus superficielle
  • Assurez-vous que ses voies respiratoires sont dégagées en vérifiant qu’il n’y a pas de mucus ou de vomissures qui pourraient les obstruer
  • S’il a du mal à reprendre son souffle, donnez-lui de petites gorgées d’eau ou faites-lui sucer des glaçons
  • Surveillez sa couleur. S’il commence à devenir bleu, c’est qu’il est en réel détresse respiratoire, il faut donc agir vite.

Qui appeler en cas d’urgence respiratoire pour bébé ?

Personne appelant les urgences

Si votre enfant est en détresse respiratoire, vous devez appeler le Samu au 15, vous avez aussi la possibilité d’appeler l’urgence pédiatrique, pour avoir un spécialiste.

Après cette soirée et une prise en charge, il est important de consulter un médecin, pour un bon suivi et s’assurer que tout va bien sur le long terme.

Comment éviter les problèmes respiratoire chez un enfant ?

Il y a plusieurs choses que vous pouvez faire pour aider à réduire le risque de problèmes respiratoires chez votre enfant :

  • Veillez à ce qu’il soit vacciné contre la grippe chaque année. Ceci est particulièrement important pour les enfants souffrant d’asthme ou d’autres maladies pulmonaires chroniques.
  • Enseignez-lui de bonnes habitudes d’hygiène, comme se laver les mains régulièrement et se couvrir la bouche lorsqu’il tousse ou éternue.
  • Évitez de vous exposer à la fumée de cigarette, que ce soit en fumant vous-même ou en côtoyant d’autres fumeurs. La fumée secondaire est particulièrement nocive pour les poumons des enfants.
  • Si votre enfant souffre d’asthme, assurez-vous qu’il prend ses médicaments comme prescrit et que vous avez mis en place un plan d’urgence en cas de crise.

En suivant ces conseils, vous pouvez aider votre enfant à réduire le risque que celui-ci rencontre des problèmes respiratoires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.