Don, échange d'argent directement de main en main

Le financement participatif ou crowdfunding est un mode de financement permettant à des particuliers, entrepreneurs ou entreprises de faire financer des projets par une communauté d’investisseurs via des plateformes dématérialisées.

Il se décline en six formes distinctes comprenant : le prêt aux particuliers, les plateformes de don, le crowdlending, l’Equity crowdfunding et le financement en royalties.

Focus sur ces 5 catégories de financement participatifs réglementés en France.

Prêt aux particuliers, ou peer to peer lending

Le prêt en P2P/PAP ou peer-to-peer lending est un système de prêt de particulier à particulier avec engagement de remboursement, sans l’intermédiation d’une institution bancaire.

Les personnes souhaitant prêter confient leur argent à des plateformes P2P qui se chargent ensuite de les mettre à disposition des emprunteurs ayant besoin de crédit pour financer leurs projets. Ce modèle de prêt constitue une solution alternative pour les emprunteurs souhaitant s’affranchir des coûts et contraintes généralement rencontrées avec les organismes de crédit traditionnels.

Plateformes de dons

Ce modèle de financement participatif permet à des donateurs (personnes physiques ou morales) de financer des projets par des dons en argent. Les fonds levés sont généralement destinés à soutenir des entités telles que des associations, porteuses de projets à but non lucratif.

Les dons peuvent être consentis de manière désintéressée ou en contrepartie d’une récompense. Les fonds collectés sont déposés sur un compte spécifique dédié au projet ouvert auprès d’un teneur de compte. La collecte de don est assimilée à activité de service de paiement que seules les plateformes agrées par l’ACPR peuvent exercer.

Prêt aux entreprises, ou Crowdlending

C’est un mode de finement participatif permettant aux entreprises (PME, Start-up…) d’obtenir les soutiens financiers dont elles ont besoin auprès de particuliers (prêteurs). La demande de prêt est formulée auprès des plateformes web spécialisées dans le prêt aux entreprises (Crowdlending).

Les prêteurs intéressés accordent leur prêt, dans la limite des plafonds autorisés par la loi pour les prêts participatifs. L’emprunteur quant à lui s’engage à rembourser les fonds reçus ainsi que les intérêts éventuels sur une échéance d’amortissement qui n’excède généralement pas 7 ans.

Financement participatif en capital ou Equity Crowdfunding

L’Equity crowdfunding ou financement en capital est un mode de financement participatif comparable bâti sur le même principe que le crowdlending à quelques différences près. Les investisseurs-prêteurs qui participent à la levée de fonds souscrivent des parts dans le capital de l’entreprise.

Ils deviennent de ce fait actionnaires. Ils détiennent à ce titre un droit de regard et perçoivent des dividendes sur les bénéfices futurs de l’entreprise. L’Equity crowdfunding peut constituer une solution de financement idéale pour les en cours de création. Un aspect fiscal intéressant pour le prêteur est de pouvoir déduire le montant prêté de ses impôts.

Financement en royalties

Le financement en royalties ou royalty crowdfunding est un mode de financement participatif à destination des entreprises/entrepreneurs soucieux de faire financer leur projet sans en perdre le contrôle. En effet, le porteur projet obtient les fonds nécessaires sans ouvrir son capital aux investisseurs.

En revanche, l’entrepreneur s’engage à leur verser progressivement des pourcentages de son chiffre d’affaires suivant une échéance d’amortissement trimestrielle. Ce modèle de crowdfunding encore peu développé en France est porté par deux plateformes : My Pharma Compagny et We Do Good.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.