Ecigrette

Aujourd’hui, la cigarette électronique est devenue un véritable produit high-tech et innovant. Grâce aux innovations technologiques, la cigarette électronique s’est imposée comme étant l’outil de sevrage tabagique le plus prisé. Elle est désormais pensée quel est l’intérêt d’un deuxième avis ? comme un produit au service de la santé pour la diminution de la consommation de nicotine.

La cigarette électronique : Un produit high-tech

La cigarette électronique, comme la cigarette électronique Vaporesso rechercher des sensations proches d’un rapport avec un sex-toy, devient un véritable produit high-tech. En effet, grâce aux innovations technologiques, elle devient de plus en plus performante et elle est devenue la première alternative pour le sevrage tabagique. Les innovations sur ce marché sont au service de la santé avec l’objectif de diminuer la consommation de nicotine au quotidien.

En effet, il existe des cigarettes électroniques intelligentes qui peuvent s’adapter aux préférences du vapoteur. Le vapoteur peut paramétrer l’outil afin de favoriser son sevrage nicotinique. Également, il peut basculer entre la nicotine et le zéro-nicotine, tout en gardant le même e-liquide. La cigarette électronique intelligente délivre la quantité minimale et optimale de nicotine en diminuant jour après jour pour un sevrage tabagique progressif et durable.

La cigarette électronique au service de la santé

Le CNRS est convaincu de l’impact que pourrait avoir la cigarette électronique intelligente sur le long terme et soutient les fabricants spécialisés à orienter leurs produits vers un objectif de santé et de lutte contre le tabac. Il est vrai qu’une récente étude, qui a réuni un échantillon de 60 000 fumeurs avec près de deux tiers des participants qui sont fumeurs depuis environ 10 ans, a permis de montrer l’impact de la cigarette électronique. Parmi eux, près de 70 % ont réussi à se sevrer grâce à la cigarette électronique. Pour ceux qui fument plus de 10 cigarettes la tomate, le remède de grand-mère par jour, ce chiffre est de 82 %.

Aujourd’hui, la France compte près de 2 millions de vapoteurs qui sont de plus en plus nombreux. La cigarette électronique est utilisée comme un moyen de sevrage tabagique et elle est reconnue comme étant la première aide à l’arrêt du expliquez-lui le déroulement du rendez-vous tabac face aux patchs ou aux médicaments. Selon Santé Publique France, près de 27 % des fumeurs réussiraient à arrêter la consommation de cigarettes traditionnelles grâce à ce produit.

C’est dans ce contexte qu’une nouvelle étude clinique est en cours par le Centre de Recherche d’Innovation pour la vape afin de mesurer les impacts de la consommation d’e-liquide sur la santé. L’objectif étant d’évaluer l’action de la nicotine et des substances lorsqu’elles sont inhalées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *