Livraison de pizza avec uber eats

Depuis que Uber Eats est devenu le leader des services de livraison de repas à domicile en France, des nombreuses personnes veulent s’inscrire pour devenir coursier à leur tour pour livrer des repas. Si vous souhaitez vous aussi devenir coursier Uber Eats, il y a cependant quelques informations à connaître avant de vous lancer.

En quoi cela consiste d’être coursier pour Uber Eats ?

Être coursier à vélo repose toujours sur le même principe : vous devez récupérer un colis à un point A pour l’emmener à un point B le plus rapidement possible. Dans le cas de Uber Eats, le point A étant le restaurant où le client a passé la commande et le point B, le lieu de livraison choisi.

Avec de la nourriture, vous comprenez bien qu’il faut être rapide pour éviter que le client ne mange froid et ne vous laisse une mauvaise évaluation. En étant efficace et avec un petit sourire, en plus d’optimiser vos courses pour gagner plus vous pouvez même décrocher un petit pourboire en supplément !

Mais l’avantage d’être coursier pour Uber Eats réside dans la grande liberté offerte aux coursiers pour les horaires. C’est à vous de vous inscrire sur le créneau horaire et la zone de votre choix pour pouvoir travailler. Il n’y a donc aucune obligation, le travail est à la carte en fonction de vos disponibilités.

Les condition pour devenir coursier Uber Eats

Un certains nombre de conditions doivent être respectées pour pouvoir vous inscrire comme coursier sur Uber Eats : être majeur, posséder une pièce d’identité en cours de validité, un smartphone avec une connexion internet et, forcément, un vélo en état de marche.

Eh bien, sur aller s’inscrire sur Uber Eats dans votre ville ou votre région, à vous de vérifier si Uber Eats est présent chez vous, Coursier à Vélo France sera surement d’une grande aide pour vous lancer chez Uber.

Mais la condition sine qua non pour vous inscrire est de posséder le statut d’auto-entrepreneur ou autre type de société. En effet, s’inscrire comme coursier pour Uber Eats ce n’est pas devenir un salarié de l’entreprise, mais un de leurs prestataires pour le service de livraison.

C’est donc simple : pas de statut, pas de livraison. Rassurez-vous cependant, le statut d’auto-entrepreneur est très ouvert et il est dorénavant facile de le créer en passant par le service en ligne de l’Urssaf. Vous pouvez même le cumuler avec une activité salariée pour faire des extras chez Uber Eats.

Enfin, selon votre ville d’exercice, Uber Eats peut également vous demander un extrait de casier judiciaire datant de moins de trois mois afin de justifier d’un casier judiciaire vierge. Si c’est le cas, vous pouvez en faire la demande sur le site internet du ministère de la justice.

L’équipement requis pour être coursier Uber Eats

Comme évoqué dans le point précédent, pour devenir coursier vous aurez besoin d’un smartphone et d’un vélo comme moyen de locomotion. Après l’inscription, Uber Eats se chargera de vous fournir un sac isotherme pour effectuer vos futures livraisons.

Si ce sont les équipements indispensables pour commencer votre activité, sachez qu’en supplément un antivol, un kit de réparation, un support de smartphone, une batterie externe, un coupe vent, des gants et un casque ne seront pas de refus pour exercer le métier de coursier à vélo dans de bonnes conditions !

Enfin, petite spécificité de Uber Eats face à la concurrence, vous n’êtes pas limité au vélo. Si vous possédez un scooter, vous pouvez également l’utiliser pour faire vos livraisons, à condition de détenir une attestation de capacité de marchandises qui est délivré après avoir passé une formation et un examen spécifique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *